Futsal Team

CdB : L’Areler crucifie le Cocoloco

Catégorie : ABFS - Transmis par Stephane-1 le 2011-10-10 22:18:20

CdB : L’Areler crucifie le Cocoloco

Le Cocoloco Arlon et l’Areler Foot Arlon ont mis entre parenthèses le championnat pour ouvrir celle de la coupe de Belgique qui débutait ce week-end. Face au récent finaliste de cette compétition, l’Areler a créé l’énorme sensation et élimine le Cocoloco. Les pensionnaires de Division 3D tenteront de poursuivre cette aventure sur le même rythme lors du tour suivant face au MF Namur.

L’Areler a la main mise sur ce début de rencontre. Ramiro Valente s'infiltre entre plusieurs joueurs, avant de jouer magnifiquement dans la profondeur pour Rafael Valente. Le promu capitaine Arlonais se trouve en embuscade à l’entrée de la surface, met dans le vent Marihno venu trop vite à sa rencontre et pousse le ballon qui roule tranquillement dans les filets de ce dernier (0-1, 1’).  L’Areler se montre plus entreprenant à l'image de Rafael Valente, qui pose beaucoup de problème au Cocoloco, et O.Marques. Marinho est à chaque fois à la parade. Neves sur la gauche, passe à Benredouane dans l’axe, lequel lance parfaitement Kehal dans la profondeur coté gauche. L'attaquant noir et or enlève trop sa tentative. Mokeddem, fait son numéro sur l'aile droite et arrive à trouver un intervalle pour adresser un relais parfait avec Benredouane. Il se retrouve face au but, place un pointu qui est légèrement dévié par une jambe visiteuse, Moise Valente est battu pour la première fois ! (1-1, 9’). Kehal est dépouillé du cuir par Ramiro Valente. Il s’avance dans l’arrière garde et efface le portier local puis place dans le but, Kehal revenu en catastrophe sauve sur sa ligne. Coup franc rapidement joué, le mouvement est rapide et précis avec une alternance de jeu au pied de l’Areler qui s’en donne à cœur joie. R.Valente se retrouve ne position idéale et place une frappe qui semble gagnante, Lazaar replié dans le but détourne l’envoie. Ballon distillé vers l’avant de  Rafael Valtente qui remise dans la course de O.Marques, il joue en déviation pour Ramiro Valente qui s’illustre et reprend en force, la frappe est contrée. Daniel Marques suit et ne se pose pas de question, il place une lourde frappe qui meurt sur le montant ! Percée de Joe Monteiro qui profite des intervalles, il protége bien son ballon et tente une frappe du droit qui est contrée. Le cuir s'envole et O.Marques reprend de la tête dans la surface, le ballon heurte la barre transversale ! Score à la pause.

Joe Monteiro a des fourmis dans les jambes et place une accélération. Il s’en va seul sur le coté droit, centre parfaitement dans le paquet pour Rafael Valente. Le numéro 9 a bien senti le coup et d’une frappe chirurgicale fusille Marihno, le cuir avec l’aide du piquet termine au fond du but (1-2, 26’). Ramiro Valente récupère le ballon profite du laxisme défensif et remonte le terrain dans un numéro de soliste, il alerte Olivier Marques dans la profondeur. Le plat du pied au ras du sol de l’attaquant Lusophone ne laisse aucune chance à Marinho (1-3, 29’). Douadji se défait du marquage de son défenseur, se retrouve excentré sur la gauche et place sur le piquet de M.Valente. L'Areler régale le public, il enchaîne échange en triangle, sans relâche, sans faux-semblant. Tout est exploité, jeu au pied, jeu ouvert, liaisons entre les lignes, force physique, agressivité dans le bon sens du terme, vitesse, implication collective et  individuelle et adaptation à l’arbitrage qui ne fait pas l’unanimité au complexe sportif du lac de Messancy. Mokeddem, encore une fois très percutant ce soir,  repique vers la gauche, et s'appuie sur Boukharouba, qui d'une belle remise, relance le Français dans l’axe. La frappe du jeune Mokeddem fait mouche (2-3, 40’). Temps mort demandé par le Cocoloco, Mourad Lazaar endosse la vareuse de gardien de but. Les champions en titre de Division 3D pousse et parviennent à égaliser. Après plusieurs transmissions avec Mokeddem, il récupère le ballon dans la boite et tente une nouvelle frappe qui se loge sous la barre de M.Valente ! (3-3, 48’). Sur l'engagement. Rafael Valente, qui nous aura offert un gros volume de jeu, part dans le dos de la défense du Cocoloco. Il élimine son vis-à-vis se retrouve sur le coté gauche et effectue une feinte de frappe, Marinho se jette trop vite. L'attaquant Turquoise place ensuite avec clairvoyance une pichenette qui assassine définitivement leur hôte d’un soir (3-4, 49’). « Sur l'ensemble du match et aux nombres d'interventions des gardiens, j'ose dire que la victoire est méritée. » Voila les mots de Stéphane Didier.

Le CQ de l’Areler nous décrypte le match à sa façon.  « Que dire ! La semaine dernière on était à la cave avec le forfait et ce soir on est au ciel. Il n'y a que le sport pour vous amener de tels changements d'émotion. Mon analyse est très simple : La vivacité de l'Areler l'a emporté sur l'expérience du Cocoloco. Des Neves, Lazaar et Boukharouba ont souffert face à des gars plus vifs et qui leur ont arraché les ballons. Je pense que l'absence de Rani n'a pas aidé les troupes d'Henrique Silva. »

L’Arlonais énumère ses satisfactions. « J'ai aimé : La sportivité du Cocoloco après le match et un Rachid Lazaar qui a été "grand" dans la défaite. Le suspens du match. La revanche attendue des joueurs Turquoises après le forfait de la semaine dernière. L’association au coaching de Pascal Louis et Alain Gilles (blessé). Les trois gars de l'Areler qui sont restés sur le banc avec une mentalité exemplaire. »  Il continue sur les points négatifs. « Un peu déçu par : Pas beaucoup de public. Sans être décisif, l'arbitre a eu des décisions bizarres (pour les deux équipes). »  Et se rend aussi compte qu’il y avait quelque chose qui clochait chez le Cocoloco. « Une équipe de Cocoloco qui me paraissait nulle part. (L'adversaire y est peut-être pour quelque chose mais il y avait quand même beaucoup de déchets dans les passes faciles). »  Stéphane tenait à préciser ce geste de fair-play affiché par sa formation. « En fin de match, les Turquoises la jouent fair-play en "avouant" un corner pas vu par l'arbitre et dans la continuité du corner le Cocoloco égalise. Pas certain qu'il fasse répéter de telles fleurs ... »

 La fiche technique :

CdB : Cocoloco Arlon – Areler Foot Arlon : 3 - 4

Evolution du score : 0-1 R.Valente, 1-1 Mokeddem, 1-2 R.Valente, 1-3 O.Marques, Mokeddem 2-3, Mokeddem 3-3, R.Valente 3-4.

Cocoloco Arlon : Pedro Marinho (K), Mohamed Kehal (C), Reda Boukharouba, Aziz Benredouane, Nordine Benredouane, Nabil Daouadji, Mourad Lazaar, Arthur Neves, Jalil Mokeddem.
Staff : Rachid Lazaar, Daniel Touillaux, Henrique Silva, Filipe Da Silva.

Areler Foot Arlon : Moises Soares Valente (K), Olivier Vassart (K), Rafael Soares Valente (C), Paulo Coelho Helidoro, David Lepage, Daniel Feireira Marques, Olivier Marques, Joe Da Veiga Monteiro, Michael Da Silva Monteiro, Ramiro Soares Valente.

Staff : Pascal Louis, Alain Gilles, Edouard Van Decasteele.

Arbitre : Monsieur Bertrand.

Connexion



Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ? S'inscrire

Sondage

Qui descendra en D2 ?





Résultats des votes

Happy Birthday